الرئيسية / عربي ودولي..Arabisch en internationaal / Premier Aziz Akhannouch ontmoette Mark Rutte

Premier Aziz Akhannouch ontmoette Mark Rutte

 

Today, Monday, Prime Minister Aziz Akhannouch met with Mark Rutte, Prime Minister of the Kingdom of the Netherlands, on the sidelines of the twenty-sixth session of the Conference of the Parties to the United Nations Framework Convention on Climate Change (COP26), which is being hosted in Glasgow, Scotland.

The two parties discussed the development of joint relations between the two countries, and their desire to strengthen partnership in a number of sectors.

This meeting was attended by Mr. Mohamed Seddiqi, Minister of Agriculture, Fisheries, Rural Development, Water and Forests, and Ms. Leila Benali, Minister of Energy Transition and Sustainable Development.

غوتيريش: العالم يحفر قبره بحرق الوقود الأحفوري

 

Combustibles fossiles

  Le changement climatique est l’un des plus grands défis de notre temps. Il est, toutefois, tout aussi important d’assurer l’accès à l’énergie pour promouvoir la qualité de vie et le développement économique. Il est donc essentiel de traiter cette question dans le cadre du programme de développement durable. Les progrès actuels dans le développement de nouvelles technologies ont donné l’assurance et l’espoir que les objectifs seront atteints dans le domaine de l’énergie. Les réductions drastiques des coûts et les avancées technologiques des éoliennes et des systèmes photovoltaïques solaires ont montré que les ressources en énergies renouvelables peuvent jouer un rôle important dans les systèmes d’électricité mondiaux et que les percées longtemps attendues que connaissent les technologies de stockage devraient changer le bouquet énergétique de manière considérable.

Ces développements ont conduit à la supposition que nous en « avions fini » avec les combustibles fossiles dans le système énergétique, qu’il n’était plus nécessaire de développer de nouvelles ressources et que nous devions arrêter de les utiliser le plus rapidement possible. Cette supposition a aussi donné l’impression qu’il y avait, d’un côté, les « bonnes » technologies, fondées sur les énergies renouvelables et, de l’autre, les « mauvaises » technologies, fondées sur les combustibles fossiles. En fait, ce débat est beaucoup plus nuancé et exige un examen approfondi. Les techniques de séquestration et de stockage du carbone (CCS) et la gestion des émissions de méthane tout au long de la chaîne de valeur des énergies fossiles peuvent permettre d’atteindre les objectifs ambitieux de réduction des émissions de CO2 alors que les combustibles fossiles continuent de faire partie du système énergétique. Par ce biais, les combustibles fossiles feraient « partie de la solution » plutôt que « du problème ». Toutes les technologies ont un rôle à jouer dans un système énergétique guidé par la recherche d’économies.

Les combustibles fossiles représentent actuellement 80 % de la demande énergétique primaire dans le monde et le système énergétique est la source d’environ deux tiers des émissions mondiales de CO2. Dans la mesure où le méthane et les autres émissions des polluants à courte durée sont très sous-estimés, la production et l’utilisation de l’énergie sont probablement la source d’une part des émissions encore plus importante. De plus, une grande partie des combustibles issus de la biomasse est actuellement utilisée pour le chauffage et la cuisson, ce qui est très inefficace et polluant, en particulier pour la qualité de l’air intérieur dans de nombreux pays moins développés. La biomasse renouvelable utilisée à cette fin est un problème pour le développement durable.

En d’autres termes, si la tendance actuelle se poursuit, si la part actuelle des combustibles fossiles reste inchangée et si la demande énergétique double d’ici à 2050, les émissions dépasseront de loin la quantité de carbone qui peut être émise si nous voulons limiter la hausse des températures moyennes à 2 °C. Ce niveau d’émissions aura des conséquences désastreuses sur le climat de la planète. Nous avons la possibilité de réduire les émissions dans le secteur énergétique, notamment en réduisant la consommation énergétique ainsi que l’int…

عن editor

شاهد أيضاً

في الدورة 55 لمجلس حقوق الانسان

Historisch record… La presse dit : Un corner préparé et présenté par le journaliste Abderrahim …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *