Telegraaf-Mensheid-pers1333
الرئيسية / الدبلوماسية والاعلام / Femmes et  Agriculture en Afrique

Femmes et  Agriculture en Afrique

Femmes et  Agriculture en Afrique

« Ils représentent en plus du Maroc, notre pays hôte qui compte une centaine de participants, les pays comme le Malawi, les USA, le Nigeria, le Sénégal, l’Afrique du Sud, le Mali, le Kenya, le Ghana, le Cameroun, le Rwanda, la Côte d’Ivoire, la Guinée, l’île Maurice, la Tanzanie, la Tunisie, le Tchad. D’autres délégations d’autres pays sont encours de confirmation », précise Angelle KWEMO présidente du congrès 

Les thèmes qui seront abordés sont déclinés en six sujets. Le premier intitulé « Les femmes, point central de la Révolution Verte », traitera de la vulnérabilité de l’agriculture africaine face aux changements climatiques et le rôle des femmes en tant que partie prenante dans ce changement. « Les femmes africaines sont les forces vives de la production agricole à travers le continent. Il est donc judicieux que la conférence «Believe in Africa Day» attire l’attention sur le rôle important des femmes dans l’agriculture et le développement durable en Afrique ». explique Dr. Mima S. Nedelcovych, President & CEO of the Initiative for Global Development (IGD). L’Initiative pour le développement mondial (IGD) reconnaît en effet le leadership des femmes dans l’agriculture et leur fonction stimulatrice de la croissance économique africaine. L’IGD se dit fière d’être un partenaire solide avec l’association Believe in Africa pour renforcer et exploiter les opportunités pour les femmes africaines et transformer le secteur agricole africain en entreprises viables 

« Nourrissez l’Afrique, nourrissez le monde »  est le deuxième thème de cette conférence. Il va focaliser la réflexion sur les solutions à mettre en place et les mesures de soutien pour favoriser l’implication des femmes dans l’agriculture, par la promotion de leur éducation et le développement de l’esprit d’entreprenariat. L’objectif recherché par ces mesures étant le renforcement la productibilité et l’amélioration de la compétitivité pour assurer la sécurité alimentaire locale et favoriser l’export. « La stratégie du Plan Vert promu par le Maroc est un bel exemple que les participants auront l’opportunité de découvrir et d’en apprécier les résultats », explique Mme Kwemo 

“La croissance axée sur l’agriculture est le moteur économique qui va propulser l’Afrique, mais l’autonomisation des femmes est primordiale. Ils sont la clé du succès de l’Afrique », explique M.C.D. Glin, President & CEO, U.S. African Development Foundation partenaire de Believe in Africa

La Fondation américaine pour le développement de l’Afrique (USADF) soutient les entreprises agricoles dirigées par des femmes avec un capital de démarrage et une assistance technique. Lorsque les femmes sont économiquement autonomes et gagnent des revenus plus élevés, elles accordent la priorité au bien-être de leurs familles et de leurs communautés 

Sans énergie, ni eau, il n’y a pas point d’agriculture. Et, c’est cette problématique qui sera discutée lors du troisième atelier, intitulé « Libéralisation de l’accès à l’énergie et la démocratisation de l’accès à l’eau » 

L’agriculture est souvent liée dans de nombreux pays à la production artisanale. Elle en constitue même un complément. D’où l’idée de traiter de ce sujet dans le cadre du quatrième atelier qui porte comme intitulé « Moderniser l’approche du secteur de l’artisanat, impliquer la société civile et promouvoir l’indépendance socio-économique des femmes » 

Tous ces éléments ne sont réellement optimisés qu’avec la disponibilité des infrastructures et la technologie nécessaires, d’où l’importance des ateliers cinq « Investir dans l’infrastructure » et le six, « les femmes leader de la montée en puissance de la technologie en Afrique » 

Les organisateurs ont confié la modération des ateliers aux représentants des médias  partenaires, tel que Forbes, BBC, France télévision, Afrique agriculture, Magfarah 

«  Les médias sont parties prenantes dans ce congrès. Nous avons réussi à mobiliser des partenaires sur le plan international et nous discutons avec les médias nationaux qui portent un intérêt à cette thématique », ajoute Mme KWEMO.

 Le sujet représente une grande actualité compte tenu du nombre des femmes qui travaillent dans l’agriculture et l’importance du rendement agricole sur la sécurité, la stabilité et la paix au niveau du continent. Le Maroc a une longue et importante expérience dans le secteur agricole. Les participants pourront découvrir cette expérience et échanger autour des exemples réussis. Ils auront aussi l’occasion de développer des partenariats sud – sud. Il est à préciser justement que compte tenu de nombreuses demandes la journée du 11 septembre serait exclusivement consacrée au Networking entre participants marocains et leurs homologues des autres pays participants 

Une belle conférence en perspective…  ABDERRAHIM FAKIR IDRISSI

عن editor

شاهد أيضاً

La 12 édition du festival national des arts d’Ahwach du 24 au 26 mai2024

كل المواضيع محفوظة دوليا قانونيا ولا يمكن استنساخها إلا بأمر مكتوب والمخالفة تحتم المتابعة بمحاكم …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Telegraaf-Mensheid-pers1333