Telegraaf-Mensheid-pers1333
الرئيسية / عربي ودولي..Arabisch en internationaal / الإمارات العربية المتحدة تطلق قنصليتها في العيون…..المغرب – ليبيريا: توقيع ثلاث اتفاقيات تعاون في عدة مناطق

الإمارات العربية المتحدة تطلق قنصليتها في العيون…..المغرب – ليبيريا: توقيع ثلاث اتفاقيات تعاون في عدة مناطق

الإمارات العربية المتحدة تطلق قنصليتها في العيون

ناصر بوريطة يدعو إلى تعزيز أطر التعاون على الصعيدين الإقليمي والدولي للتعامل مع كوفيد -19

المغرب – ليبيريا: توقيع ثلاث اتفاقيات تعاون في عدة مناطق

LE MAROC LANCE UNE OPÉRATION RESPONSABLE POUR RÉTABLIR LA CIRCULATION AU NIVEAU DU PASSAGE D’EL GUERGARAT

Rabat- Après s’être astreint à la plus grande retenue, face aux provocations graves et inacceptables auxquels se sont adonnées les milices du “polisario” dans la zone tampon d’El Guergarat au Sahara marocain, le Royaume du Maroc n’a eu d’autre choix que d’assumer ses responsabilités afin de mettre un terme à la situation de blocage générée par ces agissements et restaurer la libre circulation civile et commerciale.
Le “polisario” et ses milices, qui se sont introduits dans la zone depuis le 21 octobre 2020, y ont mené des actes de banditisme, bloqué la circulation des personnes et des biens sur cet axe routier, et harcelé continuellement les Observateurs militaires de la Minurso.
Ces agissements documentés, constituent de véritables actes prémédités de déstabilisation, qui altèrent le statut de la zone, violent les accords militaires et représentent une menace réelle à la pérennité du cessez-le-feu. Ils sapent les chances de toute relance du processus politique souhaitée par la Communauté internationale.
Depuis 2016, le “polisario” a multiplié ces agissements dangereux et intolérables dans cette zones tampon, en violation des accords militaires, au mépris des rappels à l’ordre lancés par le Secrétaire Général de l’ONU et en transgression des résolutions du Conseil de Sécurité, notamment 2414 et 2440, qui ont enjoint au “polisario” de «mettre fin» à ces actes déstabilisateurs.
Le Royaume du Maroc avait immédiatement alerté et régulièrement informé de ces développements gravissimes, le Secrétaire Général de l’ONU et les hauts responsables onusiens. Il avait, également, pris à témoin les membres du Conseil de Sécurité et la Minurso, ainsi que plusieurs Etats voisins.
Le Royaume du Maroc a accordé tout le temps nécessaire aux bons offices du Secrétaire Général des Nations Unies et de la Minurso, afin d’amener le “polisario” à cesser ses actions déstabilisatrices et quitter la zone tampon d’El Guergarat.
Cependant, les appels de la Minurso et du Secrétaire Général de l’ONU, ainsi que les interventions de plusieurs membres du Conseil de Sécurité, sont malheureusement restés vains.
Le Maroc a donc décidé d’agir, dans le respect de ses attributions, en vertu de ses devoirs et en parfaite conformité avec la légalité internationale.
Le “polisario” en assume, seul, l’entière responsabilité et les pleines conséquences.
MAROC-LIBERIA: SIGNATURE DE TROIS ACCORDS DE COOPÉRATION DANS PLUSIEURS DOMAINES

Rabat, (MAEC) – Le Maroc et la République du Liberia ont signé, lundi à Rabat, trois accords de coopération dans les domaines de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, de l’agriculture et de la santé.
Ces accords ont été signés par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M.Nasser Bourita et son homologue libérien M. Dee-Maxwell Saah Kemayah, en visite de travail dans le Royaume.
Le premier accord de coopération vise à renforcer et intensifier les relations de coopération entre les deux pays en matière d’enseignement supérieur et de recherche scientifique, à travers notamment la consolidation des potentiels scientifiques et technologiques des deux parties et l’élargissement des liens entre les milieux scientifiques et techniques des deux pays, ainsi que la promotion de la coopération scientifique et technique dans les domaines d’intérêt commun.
Le deuxième accord est un mémorandum d’entente de coopération dans le domaine agricole qui a pour objectif d’établir le cadre général de la coopération dans le domaine agricole basé sur l’échange d’expériences, l’assistance technique et le renforcement des capacités.
Le troisième accord, un mémorandum d’entente de coopération dans le domaine de la santé, définit le cadre de coopération entre les deux pays dans le secteur de la santé. Il vise les domaines prioritaires, à savoir la santé maternelle, infantile et néonatale; la surveillance épidémiologique notamment la mise en place d’un système d’alerte et de réponse des épidémies; le renforcement des capacités des ressources humaines; la couverture médicale, et la prévention et la lutte contre les maladies transmissibles non et transmissibles.

M. NASSER BOURITA APPELLE À RENFORCER LES CADRES DE COOPÉRATION AU NIVEAU RÉGIONAL ET INTERNATIONAL POUR FAIRE FACE À LA COVID-19

Rabat – Le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, a appelé aujourd’hui, lors de la 44ème réunion ministérielle annuelle des États membres du G77 et la Chine, présidée par le Guyana, à renforcer les cadres de coopération au niveau régional et international.
Dans une allocution prononcée par visioconférence à l’occasion de cette réunion, M. Bourita a affirmé que la crise du Coronavirus, qui a plongé le monde dans une profonde récession économique, représente un réel défi pour ce groupe de pays en développement.
«L’impact de la crise de la Covid-19 varie d’un pays à un autre en fonction de son niveau de développement» a souligné le ministre, rappelant que les pays en développement devaient faire face à des vulnérabilités existantes.
Mettant l’accent sur la faiblesse des cadres de coopération au niveau régional et international, révélée par la pandémie, M. Bourita a affirmé le besoin d’une approche multilatérale pour avancer ensemble vers la manière la plus rapide et la plus sûre d’endiguer la pandémie.
A cette occasion, M. Bourita a rappelé le dynamisme de la coopération Sud-Sud face à cette pandémie dans la mesure où plusieurs pays ont collaboré pour pallier les besoins en matériel médical et en équipements mais aussi pour échanger leurs compétences, expertises et ressources.
«Sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, le Maroc a promu une approche basée sur la solidarité, le co-développement et la responsabilité partagée» a indiqué le ministre.
Il a ajouté dans ce sens que le Maroc n’a jamais cessé de mettre en place des initiatives au niveau régional et inter-régional à travers la coopération Sud-Sud et triangulaire malgré les défis que présente cette pandémie. L’initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, d’envoyer des aides médicales aux pays africains frères pour combattre le Coronavirus est la parfaite expression de cette approche.
M. Bourita a conclu son allocution en appelant à une prise de conscience collective pour renforcer la coopération et déployer les synergies, invitant à faire de ce Groupe des 77+ la Chine «le cadre idéal pour cette initiative louable».

LES EMIRATS ARABES UNIS INAUGURENT LEUR CONSULAT À LAÂYOUNE

Laâyoune – Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita et l’Ambassadeur émirati à Rabat, S.E.M. Al Asri Saeed Ahmed Aldhaheri ont procédé, aujourd’hui 04 novembre à l’inauguration du Consulat Général des Emirats Arabes Unis à Laâyoune.
L’inauguration intervient suite à l’entretien téléphonique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, avec Son Altesse Cheikh Mohammed Bin Zayed Al-Nahyane, qui lui a communiqué la décision de son pays d’ouvrir un Consulat Général à Laâyoune.
Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’assiste, avait fait part, dans un communiqué du Cabinet Royal à cette occasion, de « Sa profonde fierté de la décision des Émirats en tant que premier pays arabe à ouvrir un Consulat général dans les provinces du Sud du Royaume ».
Cette décision historique des Emirats Arabes Unis, qui avaient pris part à la Glorieuse Marche Verte, est une affirmation de son soutien à l’intégrité territoriale du Royaume et incarne sa position constante dans la défense des droits légitimes et des causes justes du Maroc.
Par cette ouverture, les Emirats viennent donc porter le nombre des Consulats Généraux inaugurés à Laâyoune, depuis la fin de l’année dernière, à 9 au moment où la ville de Dakhla compte 7 Consulats Généraux des pays africains.
Le nombre de Consulats Généraux dans les provinces du Sud ne cesse de s’accroitre, et ne se limite plus au continent africain, signe d’un soutien incontestable à la marocanité du Sahara à quelques jours seulement du 45ème anniversaire de la Marche Verte.

عن editor

شاهد أيضاً

Meknes en la 16ª sesión del Foro Internacional de Agricultura

TELEGRAAFM …………..ABDERRAHIM FAKIR IDRISSI Meknes en la 16ª sesión del Foro Internacional de Agricultura del …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Telegraaf-Mensheid-pers1333