Telegraaf-Mensheid-pers1333
Home / Amsterdam / MFA NASSER BOURITA RECEIVES HIS FRENCH COUNTERPART

MFA NASSER BOURITA RECEIVES HIS FRENCH COUNTERPART

  Le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, a reçu, le 26 février 2024 à Rabat, le ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères de la République française, M. Stéphane Séjourné.

Dans un point de presse tenu à l’issue de cet entretien, M. Nasser Bourita a indiqué que les relations entre le Maroc et la France, qui sont singulières, sans pareil et profondément ancrées dans l’histoire, sont appelées à se renouveler pour s’adapter aux différentes évolutions sur les plans bilatéral, régional et international.
Fondées sur les intérêts mutuels dans différents domaines, Rabat et Paris entretiennent des relations d’Etat à Etat, lesquelles sont appelées à se renouveler dans le cadre de l’estime mutuelle et de la coordination étroite, a indiqué M. Bourita, notant que la France est un partenaire privilégié du Maroc sur les plans politique, économique et humain.
Les relations bilatérales se trouvent « à un moment de renouvellement et de développement en termes de contenu, d’approches et d’acteurs pour être en phase avec les évolutions survenues sur la scène internationale et avec les changements que connaissent les deux pays », a-t-il ajouté.
Il a, en outre, fait remarquer que la visite au Maroc de M. Séjourné intervient dans le cadre de la ferme détermination de SM le Roi Mohammed VI et du président français Emmanuel Macron à impulser le partenariat stratégique bilatéral sur des bases fortes, en capitalisant sur les assises historiques et humaines solides auxquelles sont adossées ces relations, tout en tirant profit des acquis enregistrés dans le cadre de ce partenariat depuis des décennies.
Le ministre a, par ailleurs, relevé que le Maroc, à la faveur des réformes initiées sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, tant sur le plan politique qu’économique, se positionne désormais en tant qu’acteur fiable et crédible auprès de ses partenaires.
« Sous le leadership de SM le Roi, le Maroc est devenu un pôle de stabilité, une force politique et un acteur essentiel dans son environnement », a-t-il soutenu.
M. Bourita a, d’autre part, indiqué que les entretiens avec M. Séjourné ont été l’occasion d’évoquer les relations bilatérales en prévision des prochaines échéances entre les deux pays.
L’accent, a-t-il poursuivi, a été mis sur l’importance de préparer ces échéances en veillant à appuyer l’échange des visites ministérielles sectorielles et à scruter de nouveaux horizons pour la conclusion d’accords et d’initiatives susceptibles de raffermir ces liens pour amorcer un véritable tournant dans les relations bilatérales.
Les entretiens ont également porté sur les questions régionales, notamment la situation au Proche-Orient, les répercussions catastrophiques sur le plan humanitaire de l’agression israélienne contre Gaza, ainsi que sur les moyens à adopter, comme l’a souligné SM le Roi, pour instaurer le cessez-le-feu, garantir l’acheminement des aides, favoriser la création des conditions d’un processus politique, le rejet du déplacement forcé des Palestiniens et la préservation de l’identité arabo-islamique d’Al Qods, a poursuivi le ministre.
Le Maroc met en garde contre les agissements et les décisions de nature à exacerber les tensions durant le mois de Ramadan autour de la mosquée Al-Aqsa dans la ville d’Al-Qods, a-t-il insisté à cet égard.
M. Bourita a indiqué, par ailleurs, avoir évoqué avec son homologue français les moyens de renforcer l’action commune en Afrique et dans la région du Sahel.

De son côté, M. Stéphane Séjourné s’est dit impressionné par la dynamique de développement que connait le Maroc sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI. « Le Maroc a profondément changé. Je suis impressionné par les réformes et les projets conduits par Sa Majesté le Roi qui place le développement humain au cœur du modèle de développement porté par le Royaume », a-t-il déclaré.

Evoquant les relations bilatérales, le chef de la diplomatie française a affirmé que Paris et Rabat sont déterminés à renouveler et à approfondir leurs liens exceptionnels en convenant d’une feuille de route claire et ambitieuse à la mesure des nouveaux défis.

« Pour renouveler ce lien, notre feuille de route est claire et ambitieuse. Notre projet doit être à la mesure des nouveaux défis du siècle. Nous serons plus capables, ensemble ou séparément, avec le respect et la transparence ou avec une forme de fidélité collective », a-t-il dit.
Pour M. Séjourné, dont c’est la première visite au Maroc après sa nomination, les deux pays, qui partagent des intérêts convergents, veulent construire un partenariat dense et fécond pour « les trente prochaines années ».
Il a mis l’accent sur les domaines dans lesquels les deux pays doivent œuvrer main dans la main pour les concrétiser.
« Nous devons regarder nos défis avec beaucoup de lucidité. Nous devons répondre aux attentes de notre jeunesse, transformer notre économie pour la tourner absolument vers l’avenir dans un monde qui change vite et qui devient de plus en plus violent », a-t-il expliqué lors de cette conférence de presse avec M. Bourita.
Pour lui, « les défis sont immenses dans les domaines technologiques, environnementaux et sécuritaires. Nous aborderons ces réalités avec ambition et notre source sera ce lien ancien, exceptionnel et singulier qui nous a permis de traverser tant de défis ».
Le chef de la diplomatie française a aussi plaidé pour un partenariat avant-gardiste en matière d’énergies renouvelables, de formation et d’industrie innovante.
Dans le même esprit, « nous pouvons porter ensemble des initiatives pour relever les défis globaux qui requièrent des réponses collectives notamment la transition climatique, le partage des richesses, l’éducation, la sécurité alimentaire, la lutte contre le terrorisme et la promotion des droits de l’Homme », a-t-il ajouté.
Par ailleurs, M. Séjourné a insisté sur la nécessité pour la France et le Maroc de contribuer à la paix et à la sécurité face aux crises multiples qui secouent le monde, notamment la guerre en Ukraine et à Gaza.
Le ministre a également salué le rôle remarquable du Maroc en faveur du développement et de la sécurité en Afrique.

Concernant la question du Sahara, le ministre français a réitéré le soutien clair et constant de son pays au plan marocain d’autonomie dans les provinces du Sud, soulignant à cet égard qu’il est temps pour la France d’avancer sur cette question.
La France a été le premier pays à soutenir le plan d’autonomie en 2007, a tenu à souligner M. Séjourné, ajoutant que « dans la continuité logique de cet engagement, il est temps d’avancer ».
Au-delà des positions politiques, la France avance par des actions concrètes, a-t-il dit. « La France veut aussi avancer en prenant en compte les intérêts et les besoins » en présence, notamment dans les domaines éducatif et culturel, a-t-il noté, faisant observer qu’il existe deux écoles françaises à Dakhla et Laâyoune. Il a précisé que l’Institut français a récemment déployé, en étroite collaboration avec les partenaires locaux, un centre culturel itinérant à Laâyoune, Boujdour et Dakhla qui rencontre un vif succès.
M. Séjourné a fait remarquer que la France veut également avancer en favorisant le développement économique et social dans les provinces du Sud du Royaume notamment.
« La France accompagnera le développement de cette région en appui aux efforts du Maroc dans les différents domaines », a-t-il conclu, tout en rappelant que le Maroc a beaucoup investi dans des projets de développement au bénéfice des populations locales et en matière de formation, d’énergies renouvelables, de tourisme et d’économie bleue liée aux ressources aquatiques.

**************************ROYAUME DU MAROC
MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES
DE LA COOPÉRATION AFRICAINE
ET DES MAROCAINS RÉSIDANT À L’ÉTRANGER

The Minister of Foreign Affairs, African Cooperation, and Moroccan Expatriates, Mr. Nasser Bourita, received, on February 26, 2024 in Rabat, the Minister for Europe and Foreign Affairs of the French Republic, Mr. Stéphane Séjourné.

During a joint press conference, Mr. Nasser Bourita pointed out that the Morocco-France relations, which are unique, unparalleled, and deeply rooted in history, are called upon to be renewed to adapt to various developments at the bilateral, regional, and international levels.

Based on mutual interests in various fields, Rabat and Paris maintain state-to-state relations, which are expected to be renewed within the framework of mutual respect and close coordination, Mr. Nasser Bourita stated. He also noted that France is a privileged partner of Morocco in political, economic, and human aspects.

Bilateral relations are currently in a « renewal and development phase in terms of content, approaches, and actors to align with the changes on the international scene and the developments in both countries, » he added.
He also pointed out that Mr. Séjourné’s visit to Morocco is part of the firm determination of HM King Mohammed VI and French President Emmanuel Macron to boost the bilateral strategic partnership on strong foundations, capitalizing on the solid historical and human bases underlying these relations, while benefiting from the achievements recorded in this partnership over decades.
Furthermore, the minister highlighted that thanks to the reforms initiated under the guidance of HM King Mohammed VI, both politically and economically, Morocco now positions itself as a reliable and credible actor among its partners.
« Under the leadership of HM King Mohammed VI, Morocco has become a pole of stability, a political force, and a crucial player in its environment, » he asserted.
Mr. Nasser Bourita also mentioned that discussions with Mr. Séjourné provided an opportunity to discuss bilateral relations in anticipation of upcoming milestones between the two countries.
Emphasis was placed on the importance of preparing for these milestones by supporting the exchange of sectoral ministerial visits and exploring new horizons for the conclusion of agreements and initiatives to strengthen these ties and initiate a true turning point in bilateral relations, he further noted
The talks also covered regional issues, including the situation in the Middle East, the catastrophic humanitarian repercussions of the Israeli aggression against Gaza, and the means, as highlighted by HM King Mohammed VI, to establish a ceasefire, ensure the delivery of aid, facilitate the creation of conditions for a political process, reject the forced displacement of Palestinians, and preserve the Arab-Islamic identity of Al-Quds, the minister continued.
Morocco warns against actions and decisions that could exacerbate tensions during the month of Ramadan around the Al-Aqsa Mosque in the city of Al-Quds, he insisted.
Mr. Nasser Bourita also indicated that he discussed with his French counterpart ways to strengthen joint action in Africa and the Sahel region.

On his side, Mr. Stéphane Séjourné said to be impressed by the development momentum that Morocco is experiencing under the leadership of HM King Mohammed VI.
« Morocco has undergone profound changes. I am impressed by the reforms and projects led by His Majesty the King, placing human development at the heart of the development model embraced by the Kingdom, » he declared.Addressing bilateral relations, the French Foreign Minister asserted that Paris and Rabat are determined to renew and deepen their « exceptional » ties, agreeing on a « clear » and « ambitious » roadmap commensurate with the new challenges.
« To renew this bond, our roadmap is clear and ambitious. Our project must measure up to the new challenges of the century. Together or separately, with respect and transparency, or with a form of collective loyalty, we will be more capable, » he stated.
For Minister Séjourné, making his first visit to Morocco since his appointment, the two countries, sharing convergent interests, aim to build a dense and fruitful partnership for the next thirty years. He emphasized the areas in which both countries must work hand in hand to realize these goals.
« We must look at our challenges with great clarity. We must meet the expectations of our youth, transform our economy to decisively face the future in a rapidly changing and increasingly violent world. »
According to him, « the challenges are immense in technological, environmental, and security domains. We will approach these realities with ambition, and our source will be this ancient, exceptional, and unique bond that has allowed us to overcome so many challenges. »
The French Foreign Minister also advocated for an avant-garde partnership in renewable energies, training, and innovative industries.
In the same spirit, « together, we can undertake initiatives to address global challenges that require collective responses, including climate transition, wealth distribution, education, food security, counterterrorism, and the promotion of human rights, » he added.
Moreover, Minister Séjourné stressed the need for France and Morocco to contribute to peace and security amid the multiple crises shaking the world, notably the war in Ukraine and Gaza. He also praised Morocco’s « remarkable » role in favor of development and security in Africa.

On the sahara issue, Mr. Séjourné reiterated, his country’s clear and constant support for the Moroccan autonomy plan in the Southern provinces, emphasizing that it is time for France to move forward on this issue.
France was the first country to support the autonomy plan in 2007, Mr. Séjourné indicated, he also noted hat in the logical continuity of this commitment, it is time to move forward. Beyond political positions, he stated that France advances through concrete actions.
« France also wants to move forward by taking into account the interests and needs present, particularly in the educational and cultural domains, » he noted, pointing out that there are two French schools in Dakhla and Laayoune. He specified that the Institut Français recently deployed, in close collaboration with local partners, a mobile cultural center in Laayoune, Boujdour, and Dakhla, which has been very successful.
Mr. Séjourné emphasized that France also aims to advance by promoting economic and social development in the Southern provinces of the Kingdom.
« France will support the development of this region, backing Morocco’s efforts in various fields, » he concluded, while recalling that Morocco has invested significantly in development projects benefiting local populations, particularly in training, renewable energy, tourism, and blue economy for aquatic resources.

 

 

About editor

Check Also

Clôture de la première édition de la Conférence internationale sur les affaires intelligentes et les technologies (ICSBT 2024)

Clôture de la première édition de la Conférence internationale sur les affaires intelligentes et les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Telegraaf-Mensheid-pers1333