Telegraaf-Mensheid-pers1333
الرئيسية / AMSTERDAM Pers / 10ÈME CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE DU FORUM DE COOPÉRATION SINO-ARABE

10ÈME CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE DU FORUM DE COOPÉRATION SINO-ARABE

10ÈME CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE DU FORUM DE COOPÉRATION SINO-ARABE : M. NASSER BOURITA PRONONCE UNE ALLOCUTION

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, a prononcé, le 30 mai 2024 à Pékin, une allocution à l’occasion de la 10ème Conférence ministérielle du Forum de coopération Chine-États arabes 

A cette occasion, M. Bourita a mis en avant la complémentarité entre les initiatives stratégiques lancées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur des États africains atlantiques et l’initiative chinoise “la ceinture et la route” (BRI)

  1. Bourita a souligné que les chantiers en cours d’exécution au Maroc, au même titre que les initiatives stratégiques lancées par SM le Roi en faveur des États africains frères atlantiques et du Sahel sont en parfaite complémentarité avec la BRI, en tant que projet stratégique intégré et multidimensionnel

Il a, en outre, relevé que l’engagement constant du Royaume dans le cadre du Forum de coopération sino-arabe émane de l’amitié ancestrale avec la République populaire de Chine, sous l’impulsion des deux chefs d’État, Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son excellence le président Xi Jinping 

Le ministre a aussi indiqué que le partenariat stratégique entre le Maroc et la Chine, signé par le Souverain et M. Xi Jinping, à l’occasion de la Visite Royale historique à Pékin en mai 2016, s’est traduit par des résultats tangibles, faisant ainsi de la Chine le premier partenaire asiatique du Royaume 

Faisant part de la fierté quant au développement soutenu de ces relations, M. Bourita a réaffirmé l’ambition du Maroc à élargir leurs perspectives pour englober des domaines et secteurs prometteurs et à valeur ajoutée, à l’instar du projet de la ville industrielle intelligente “Cité Mohammed VI Tanger Tech”, un projet pionnier qui est sur la bonne voie 

L’esprit de confiance, qui s’est traduit par la coopération exemplaire entre le Maroc et la Chine dans le contexte de Covid, s’est concrétisé par la construction d’une usine de fabrication de vaccins anti-Covid dans le Royaume dans le cadre d’un partenariat singulier avec le groupe Sinopharm, détenu par l’État chinois, a poursuivi M. Bourita

Le ministre a, par ailleurs, évoqué les réalisations depuis la mise en place du Forum de coopération sino-arabe en 2004, appelant à les valoriser et les enrichir à même de faire de cet espace un chantier de partenariat renouvelé, basé sur l’engagement commun en faveur de la solidarité agissante et du compromis en vue de préserver les intérêts des États membres dudit forum, sur la base du respect mutuel de leurs constantes nationales, de leur souveraineté et de leur intégrité territoriale 

Partant de ces constantes, le Royaume du Maroc réaffirme son attachement à la politique d’une seule Chine, en tant que position claire de principe, a insisté M. Bourita 

Et de poursuivre que le Forum de coopération sino-arabe reflète la détermination conjointe des pays arabes et de la Chine à édifier un partenariat durable et agissant ainsi que la volonté constante des deux parties à instaurer les bases d’un nouvel ordre mondial plus équilibré, multipolaire et fondé sur une structure multipartite agissante et responsable, tout en faisant du partenariat et de la coopération la base pour traiter les défis de la paix, de la sécurité et du développement

  1. Bourita a également émis le vœu de voir cette coopération poursuivre son chemin réussi avec ambition, tout en se tournant vers l’avenir

Concernant la question palestinienne, M. Bourita a affirmé qu’elle traverse un tournant dangereux suite aux agressions israéliennes contre Gaza, causant des milliers de victimes parmi les civils, soulignant que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, a appelé à maintes reprises à une action collective pour un cessez-le-feu immédiat, l’acheminement des aides et le rejet du déplacement forcé des Palestiniens 

“Partant de l’engagement de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur de la paix, et en sa qualité de Président du Comité Al-Qods, et parallèlement à l’aide humanitaire, le Souverain a appelé, à maintes reprises, à une action collective, chacun de sa position, pour un cessez-le-feu immédiat, global et durable, l’acheminement des aides humanitaires de manière fluide et en quantités suffisantes au profit des habitants de Gaza, et le refus du déplacement forcé des Palestiniens”, a indiqué M. Bourita

“Ce qui se passe à Gaza, outre ses répercussions humanitaires désastreuses, représente une menace réelle pour la sécurité et la stabilité régionales”, a-t-il relevé

Dans ce sens, M. Bourita a souligné que “ce qui se produit à Gaza ne saurait être accepté, ni passé sous silence. La défaillance de la communauté internationale a un coût énorme”, notant que c’est cette incapacité qui a encouragé l’armée israélienne à bombarder un camp abritant plus de 100.000 déplacés palestiniens près de la ville de Rafah, faisant des dizaines de morts et de blessés parmi les civils, en flagrante violation du Droit international et du Droit international humanitaire”

De même, a-t-il poursuivi, l’incapacité de la communauté internationale a favorisé la transgression de la légalité internationale et la violation de tout ce qui est tolérable au regard de la conscience humaine, comme l’a affirmé Sa Majesté le Roi 

Selon M. Bourita, les tergiversations de la communauté internationale ont encouragé les autorités israéliennes à ne pas se conformer à la décision de la Cour internationale de Justice appelant Israël à cesser immédiatement ses opérations militaires à Rafah

Dans le même sillage, le ministre a affirmé que la Chine, de par sa place importante au sein de la communauté internationale et sa politique équilibrée et favorables aux différentes questions arabes, est considérée comme un partenaire fiable, capable de jouer un rôle constructif pour parvenir à un règlement juste et équitable de la question palestinienne, conformément à la solution à deux États

A cette occasion, M. Bourita a salué hautement le “pas important” entrepris récemment par certains pays européens, en reconnaissant l’État de Palestine, qu’il a considéré comme une démarche significative sur la voie de la solution à deux États comme étant un cadre inévitable pour l’instauration d’une paix durable et globale, à travers l’établissement d’un État palestinien sur les frontières de 1967 avec Al-Qods Acharif comme capitale

 

عن editor

شاهد أيضاً

Las relaciones entre Marruecos y España se encuentran en el “mejor momento de su historia”

Las relaciones entre Marruecos y España se encuentran en el “mejor momento de su historia” …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Telegraaf-Mensheid-pers1333