Telegraaf-Mensheid-pers1333
الرئيسية / RETTERDAM PERS / Communiqué du Cabinet Royal

Communiqué du Cabinet Royal

Communiqué du Cabinet Royal

Rabat – Voici un Communiqué du Cabinet Royal 

 “Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu, ce jour, au Palais Royal de Rabat, Son Excellence Monsieur Pedro SANCHEZ, Président du Gouvernement du Royaume d’Espagne, qui effectue une visite de travail au Maroc 

Cette visite s’inscrit dans la continuité de la nouvelle phase des relations bilatérales, entamée depuis la rencontre entre Sa Majesté le Roi, que Dieu Le glorifie, et le Président du Gouvernement espagnol, en avril 2022, et l’adoption, à cette occasion, de la Déclaration conjointe entre les deux pays 

Cette nouvelle dynamique se déploie de manière satisfaisante. Elle est marquée par le renforcement de la coopération, de la coordination et du partenariat dans tous les domaines, sur la base des principes de la confiance, du respect mutuel, de l’ambition, du bon voisinage et du respect des engagements 

À l’occasion de cette Audience, le Président du gouvernement espagnol a réitéré à Sa Majesté le Roi, que Dieu Le préserve, la position de l’Espagne, contenue dans la déclaration conjointe d’avril 2022, considérant l’initiative marocaine d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution de ce différend. Sa Majesté le Roi a remercié l’Espagne pour cette nouvelle position constructive et importante 

Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, et Son Excellence Monsieur Pedro SANCHEZ, ont souligné les perspectives uniques de coopération qui s’ouvrent aux deux pays voisins. L’organisation conjointe – avec le Portugal – de la Coupe du Monde de football 2030, constitue un levier supplémentaire de renforcement des relations bilatérales 

Par ailleurs, le Président du Gouvernement espagnol a salué et marqué l’intérêt de l’Espagne pour les initiatives stratégiques lancées par Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, notamment l’Initiative des pays africains riverains de l’Atlantique, l’Initiative Royale pour favoriser l’accès des pays du Sahel à l’Océan Atlantique, ainsi que le Gazoduc Africain-Atlantique Nigéria-Maroc 

Ont assisté à cette audience du côté espagnol, M. José Manuel Albares, ministre des Affaires étrangères, de l’Union Européenne et de la Coopération, Mme Emma Aparici, secrétaire générale des Affaires étrangères à la Présidence du gouvernement, et du côté marocain, M. Fouad Ali El Himma, Conseiller de SM le Roi et M. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger 

A son arrivée au Palais Royal, le Président du gouvernement espagnol a passé en revue un détachement de la Garde Royale qui rendait les honneurs, avant d’être convié à la traditionnelle cérémonie d’offrande de lait et de dattes”.map

*******************************

Difficulté à se déplacer à Casablanca

    Les habitants de la ville de Casablanca nourrissaient de nombreux espoirs quant à une solution à la crise des transports qui s’était trop répandue, et dès que les perspectives de création d’une locomotive (tramway) sont apparues à l’horizon comme moyen efficace d’éliminer la crise dans la ville considérée comme la capitale économique du Maroc, les habitants l’ont reçu avec joie et bonheur.

  Le citoyen faisait des rêves lorsque les locomotives furent mises sur leurs rails et il commença à utiliser la première ligne du tramway. Au bout d’un moment, ces rêves commencèrent à s’évaporer peu à peu après qu’il devint clair qu’il y avait une nouvelle souffrance pour les habitants. qui étaient censés se rendre aux stations de tramway via des taxis dont il comptait diminuer le nombre, et celui-ci augmente de plus en plus 

  Les autorités ont ressenti la forte pression exercée sur les routes par le tramway et ont ouvert de nouveaux horizons pour l’ouverture d’autres lignes. Dès qu’ils ont commencé à élaborer le deuxième plan, la force d’étouffement est apparue dans la plupart des rues et ruelles 

  Ainsi, la crise des transports dans la Ville Blanche a doublé et le citoyen est devenu difficile de se déplacer et d’atteindre l’objectif qu’il souhaitait. Même le tramway, après quelques années, a été en proie à de nombreux défauts techniques qui ont entraîné des retards pour le transport. une heure ou plus, en plus de ce qu’elle provoque des perturbations dans la circulation des piétons, notamment dans les quartiers vitaux de la ville 

   Casablanca se caractérise par un chaos de circulation, que chaque visiteur remarque, et la raison peut être due aux nouvelles lignes de tramway et au grand nombre de rues dans lesquelles il est permis de circuler et d’où il est interdit de revenir, ce qui a poussé la plupart des chauffeurs de taxi à refuser. de pénétrer dans certaines rues du centre-ville et se contentent de se déplacer en banlieue 

Al-Ekhbariya 24 a observé une surpopulation et de longues files de citoyens, y compris des employés et des étudiants, dans certaines gares routières et stations de taxis, avec l’absence de taxis et de bus. Lorsque certains de leurs avis ont été pris en compte, ils ont souligné le manque de taxis et ont ajouté que certains chauffeurs de taxi préfèrent se passer de leur voiture plutôt que de se diriger vers certaines destinations 

Le citoyen, employé ou étudiant, se préoccupe surtout de savoir comment et quand il se rendra au travail, comment et à quelle heure il arrivera à son domicile. Les nouvelles lignes, qui sont un cauchemar pour le citoyen, résoudront-elles la crise du l’avenir et lui apporter du réconfort ? Ou est-ce que cela augmentera les obstructions et les souffrances et nous créera d’autres problèmes  



عن editor

شاهد أيضاً

عبد الرحيم الفقير الادريسي : مسار صحافي مغربي يتألق في سماء أوروبا

من حرب العراق إلى حرب الاعلام يزخر المغرب برجال نقشوا ذاكرة الزمن وطبعوا عليها بحروف …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

Telegraaf-Mensheid-pers1333